Interview du Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle par le Journal l'ACTION

Imprimer

le Cameroun peut créer 5 mille emplois par semestre

Pour le ministre de I'Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop), 130330 emplois ont été comptabilisés au 30 juin 2014. Ces statistiques qui peuvent être en deça des données réelles, pourraient s'ameliorer avec la reforme en cours de I'Observatoire national de I'emploi et de la formation professionnelle

L'Action : Monsieur le ministre,le 10 février dernier le président de la République promettait la création de plus de 250 000 emplois au Cameroun en 2014. Quel peut être, à mis parcours, le niveau de réalisation de ce programme ?

Ministrecette question est opportun. Beaucoup de Camerounais se la pose Cela dit, l'emploi et la formation professionnelle sont au coeur du processus de developpement de notre pays. le président de la Republique l'a voulu ainsi. C'est pour cette raison que le 10 fevrier dernier, il prévoyait la création de plus 250 000 emplois au Cameroun. Pour que cette prévision ne resemble pas à un effet d'annonce, il a prescrit des mesures fortes en faveur de l'accroissement de I'offre d'emploi dans le secteur privé. C'est l'occasion pour moi de saluer le projet de loi portant code d'incitation à I'investissement en République du Cameroun car son adoption par le Parlement , sa promulgation par le chef de I'Etat et son application par les acteurs ont permis la création de plusieurs miIliers d'emplois que le Minefop a reçu le mandat du sommet de I'Etat de comptabiliser au nom du gouvernement et ce depuis 2012. Pour renseigner chaque année les nombres d'emplois crées par l'économie nationale, il nous est apparu opportun de susciter la mise en place d'un certain nombre d'instruments parmi lesquels l'arrete N' 038/CAB/PM du 15 avril 2013 portant creation du Comite Interministeriel de Suivi de I'Emploi de façon générale, ce comité a pour mission de suivre la dimension emploi dans les stratégies sectorielles de manière spécifique, il est chargé de contribuer à I'amelioration du dispositif de suivi des statistiques sur l'emploi et la main d'oeuvre ; l'arrêté ministeriel du 30 juiIlet 2014 fixant les modes de collecte des données statistiques sur les emplois crées par le secteur moderne de l'economie.

Lire la suite...

TRIBUNE de Mr MONGLO Athanase du MINEFOP

Imprimer

CROISSANCE-PRODUCTION-EMPLOI

Un triptyque au cœur de la stratégie d'émergence du Cameroun

Si en règle générale, la croissance économique n'induit pas forcément l'emploi, la stratégie de développement de notre pays comporte un important volet lutte contre le chômage, en même temps qu'elle promeut la créa� � �� �� � Par Athanase Monglo*

Monglo

Selon les projections du gouvernement réitérées le 10 février dernier par le président de la République, le Cameroun qui était déjà parvenu à insérer plus de 225 mille chômeurs en 2013, vise pour 2014, la création d'un minimum de 250 mille emplois décents. Bâties sur une prévision de croissance économique de 5,7%, ces prévisions pourraient être dépassées si ladite croissance va, ainsi que le souhaitent les pouvoirs publics, au-delà de 6%, grâce à la mise en œuvre efficace du Plan d'urgence prévu pour la booster.
Ainsi donc, notre pays se rapproche d'un de ses principaux objectifs macroéconomiques à moyen terme, qui est de créer environ un million d'emplois à l'horizon 2018. Ces résultats obtenus et ceux projetés sont la conséquence d'une stratégie savamment mise en œuvre. En effet, dans un contexte mondial essentiellement caractérisé par une augmentation des richesses générées par l'économie et une flambée paradoxale et généralisée du chômage, le Cameroun pour sa part, avec une volonté politique sans cesse réaffirmée, voudrait faire exception en mettant sur pied des mécanismes de croissance qui induisent plutôt l'emploi. Il s'agit du modèle économique de référence qui découle de la Vision adoptée en 2009, et contenu dans le Document de Stratégie pour la Croissance et l'Emploi (DSCE).
Lire la suite...

TEMPS FORTS DE LA PRESENTATION DES PROGRAMMES DU MINEFOP

Imprimer

COMITE INTERMINISTERIEL D'EXAMEN DES PROGRAMMES(CIEP) 2014

LES TEMPS FORTS DE LA PRESENTATION DES PROGRAMMES DU MINEFOP PAR ZACHARIE PEREVET, MINISTERE DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, LE VENDREDI 01 AOUT 2014 A 11 H 15 A L'HOTEL HILTON DE YAOUNDE

Le ministère de l'emploi et de la formation professionnelle se fixe comme objectif stratégique de « contribuer à l'accroissement de l'offre d'emplois décent à travers le développement de l'offre et de la qualité de la formation professionnelle, l'amélioration de l'efficacité du marché de l'emploi et l'insertion professionnelle d'au moins 50 000 chercheurs d'emplois par an »

SITUATION DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE AU CAMEROUN

  • Caractéristique du marché de l'emploi au Cameroun
    • un taux de chômage élargi estimé à 14% ;
    • un taux de sous - emploi national évalué à 70% ;
    • des emplois dans le secteur informel d'environ 90%.
  • Le secteur informel de l'économie en 2013 a généré 225000 emplois
    • les grands chantiers 7711 emplois ;
    • les entreprises du secteur primaire, secondaire et tertiaire 164800 emplois ;
    • les entreprises parapubliques et établissements publics administratifs 5230 emplois ;
    • projets du budget d'investissement publique 10112 emplois ;
    • administrations publiques 26159 emplois ;
    • administrations privées 10700 emplois.
  • L'atteinte des objectifs passe par la mise en place des trois(03) programmes
    • le programme de promotion de l'emploi décent ;
    • le programme de développement de la formation professionnelle ;
    • le programme de gouvernance et appui institutionnel dans le sous secteur emploi et formation professionnelle.
Lire la suite...

PROJET DE CONSTRUCTION DU CENTRE D'EXCELLENCE DE SANGMELIMA

Imprimer

PROJET DE CONSTRUCTION DU CENTRE D'EXCELLENCE DE SANGMELIMA

Les experts s'accordent sur le terrain

Le vendredi 08 août 2014, une mission composée des experts du MINEE, du MINTP, du MINEFOP, de SAMSUNG, de l'entreprise RAECO SARL et du MAITRE D'ŒUVRE est descendu sur le site abritant les travaux de construction du Centre d'Excellence de Sangmélima à l'effet de s'accorder sur la validation du plan de piquetage du poste client à l'intérieur du bâtiment servant de local technique.

cfpe sangmelima1

Les échanges entre ces différents experts ont finalement permis de positionner le poste client à l'angle gauche du bâtiment abritant le local technique de dimension 6,24 / 5,85m.

Il convient de rappeler que Le futur Centre d'Excellence de Sangmélima qui rentre dans le projet, intitulé « Projet de Construction et d'Equipement de trois Centres de Formation Professionnelle d'Excellence (CFPE) à Douala, Limbe et Sangmélima » sur prêt EDCF (Economic and Developement Cooperation Funds) de la République de Corée a pour objectifs de développer la compétence et la qualité du système camerounais de formation professionnelle.

Lire la suite...

ADVANCED VOCATIONAL TRAINING CENTERS

Imprimer

minefop et enseignants cfpe

ADVANCED VOCATIONAL TRAINING CENTERS

Minister PEREVET opens information session for personnel selected to go to Korea

There is almost light at the end of the tunnel for the three Advanced Vocational Training Centers being constructed in Douala, Limbe and Sangmelima in partnership with the South Korean Government. With constructed work rated at 80% in Douala, 60% in Limbe and 10% in Sangmelima, MINEFOP has selected 104 persons to undergo training in Korea from September to December 2014 partitioned as follows; 75 to be trained as teachers in various technical fields and 25 to be trained as training centre administrators. They will be accompanied by 4 senior staff from MINEFOP.

Lire la suite...

Page 5 sur 7

Vous êtes ici : Home