Centre de formation aux metiers

Réformes des SAR/SM

Print
There are no translations available.

composition1_campagne communication _ 8 oct_fran

PROJET DE MISE EN PLACE DE CENTRES DE FORMATION AUX METIERS (CFM), OFFRANT DES FORMATIONS NON AGRICOLES, EN MILIEU RURAL

CONTEXTE DU PROJET

Le projet s'inscrit dans la nouvelle stratégie du Cameroun pour la croissance et l'emploi, ainsi que dans les priorités du Gouvernement relativement au développement agricole. A travers ce projet, et en complémentarité des efforts déjà engagés pour rénover la formation professionnelle des exploitants agricoles, le Ministère de l'Emploi et de la Formation Professionnelle entend, grâce aux financements C2D, rénover l'offre de formation professionnelle dans les zones rurales pour les métiers non agricoles.

OBJECTIFS ET CONTENU DU PROJET

L'objectif global du projet est de développer et de diversifier l'économie des zones rurales, ainsi que l'accès des jeunes à l'emploi, en améliorant l'offre de formation professionnelle en faveur des métiers non agricoles en milieu rural, en concertation étroite avec les acteurs économiques.

Cet objectif général sera atteint par l'expérimentation d'un nouveau dispositif de formation orienté par la demande, sous la forme de Centres de Formation aux Métiers (CFM). Ces CFM se veulent une alternative performante aux anciennes SAR/SM dont la conception ne permet plus une formation professionnelle de qualité.

Les CFM seront au cœur des principaux bassins de production agricoles sélectionnés pour leur dynamisme économique. Ils seront localisés au niveau du chef lieu économique, de manière à intéresser le maximum d'entreprises et de jeunes. Des complémentarités et des synergies avec le programme de formation professionnelle agricole AFOP, lui-même sur financement C2D, seront recherchées.

Les formations seront co-construites avec les entreprises de la zone d'influence des CFM. Elles correspondront notamment aux métiers de la petite mécanique/motoculture, de la conservation et de la transformation agro-alimentaire, du bâtiment, de l'électricité, du froid, de l'énergie solaire, de la gestion comptable, de l'informatique (en lien avec un service cyber-espace).

Il s'agira de formations qualifiantes, initiales et continues d'une durée de 12 à 18 mois (avec des durées plus courtes pour la formation continue), à la carte en fonction de la demande des entreprises. Elles cibleront en priorité les jeunes candidats à l'emploi ou à l'auto-emploi pour les formations initiales qualifiantes, mais également les patrons et les employés pour les formations continues.

Le projet devrait permettre la création de six (6) centres et la m� � �� �� � n mo� @ � ée en période de croisière.

Niveau de formation : Ouvrier qualifié.

Durée du projet : Cinq (05) ans.


INTERVENANTS

Maître d'ouvrage : MINEFOP.

Comité de Pilotage (COPIL) :

PRC, PM, MINEFOP, MINEPAT, MINFI, MINESUP, MINEDUB,

MINESEC, MINDCAF, MINEPIA, MINPMESA, MINTSS, MINJEC,

MINTP, GICAM, SYNDUSTRICAM, CHAGRI, CCIMA, GIPA,

ARMP, AFOP, SCAC, ACEFA, AFD, STADE.

Unité de Suivi et de Coordination du Projet (USCP).

Assistance Technique d'appui à l'USCP.

Conseil d'établissement (CE).

Structures C2D :

Comité d'Orientation Stratégique (COS)

Comité Technique Bilatéral (CTB)

Secrétariat Technique d'Appui Dédié à

l'Exécution du C2D (STADE).

Caisse Autonome d'Amortissement (CAA).


OUVERTURE SUR LE MARCHE DE L'EMPLOI INCUBATEUR DE MICRO ENTREPRISE REALITES SOCIO ECONOMIQUES OFFRES DIVERSIFIEES PARTENARIATS TITRES ET DIPLOMES


You are here: Réforme des SAR/SM