Le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun S.E. René CREMONESE chez le MINEFOP

Imprimer

Le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Zacharie PEREVET a accordé une audience ce mardi, 15 novembre 2016 à 11 heures, à Son Excellence René CREMONESE, Haut-Commissaire du Canada en poste au Cameroun

audience ambassadeur canada 15 nov 2016

Au menu des échanges entre les deux personnalités, le bilan de la coopération bilatérale Cameroun / Canada dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle. Il ressort de cet entretien que le projet de construction des centres de formation professionnelle d’excellence, objet de la convention de partenariat entre le MINEFOP et le Cégep de sept-îles va être relancé. Le MINEFOP a obtenu du Gouvernement le financement des études de réalisation de ce projet qui concerne en fait, la construction de 4 ou 5 centres de formation, leur équipement, la formation des formateurs et l’élaboration des référentiels de formation des métiers enseignés dans lesdits centres. L’estimation financière de ce projet s’élève à 30 milliards de FCFA.

Le Cameroun étant désormais le 3ème pays africain le plus pourvoyeur d’étudiants au Canada, le Haut Commissariat du Canada au Cameroun organise en février 2017 un Salon de l’éducation dans les villes de Yaoundé et de Douala pour davantage renseigner les jeunes sur les potentialités offertes par son pays dans les domaines de l’éducation et de la formation professionnelle.

Après avoir présenté les autres projets et initiatives du Haut Commissariat du Canada au Cameroun ainsi que ceux des privés et particuliers canadiens à sa connaissance dans les domaines aussi variés que la mode, la culture et la santé, Son Excellence René CREMONESE a demandé des éclairages sur l’emploi et la formation pour les postulants aux appels à candidature des appels d’offres publics. Le MINEFOP lui a répondu en disant que sous instruction du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Philémon YANG, les volets emploi et transfert de technologie sont désormais intégrés dans toutes les conventions signées entre le Cameroun et ses partenaires au développement.

De manière concrète, le Gouvernement à travers la lettre circulaire N°005/PM du 13 juin 2012 en ses paragraphes 9 et 10 relatives aux clauses générales applicables aux investisseurs étrangers, demande à toutes les entreprises étrangères basées au Cameroun ou qui gagnent un marché au Cameroun de respecter non seulement les quotas de main d’œuvre étrangère admise et d’assurer le transfert de technologie en mettant en ouvre des programmes de formation en faveur du personnel national dans le secteur concerné. Ainsi expliqué le Haut Commissaire du Canada au Cameroun se fera le porte-voix du Gouvernement camerounais auprès des sociétés et ONG canadiennes pour que ces dispositions soient respectées. C’est avec une note d’espoir que les deux personnalités se sont séparées. Il était 12 heures.

Catherine FERRÉ et Urbain Claude NLATE

Vous êtes ici : Audiences et autres actulalités du ministre Le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun S.E. René CREMONESE chez le MINEFOP