Centres de formation professionnelle d’excellence : pose des premières pierres à Limbé et Douala

Imprimer

Pose de la première pierre à DoualaAprès la pose de la première pierre à Sangmélima dans la Région du Sud, place à Limbé, la grande cité balnéaire du Sud-ouest et Douala sur la côte du Wouri.

Le Ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, représentant le Premier Ministre chef du Gouvernement, vient de superviser la pose des premières pierres dans ces deux villes, signe précurseur d'un démarrage imminent des travaux.

C'est sur un ciel doux et radieux réfléchissant sur les eaux mouvementées du Wouri à Douala que prenait fin le 09 mai 2012, la série des cérémonies de pose des premières pierres pour le projet de construction des trois premiers centres de Formation Professionnelle d'excellence au Cameroun. Après Sangmélima où le Vice Premier Ministre, Ministre délégué à la présidence chargé des relations avec les Assemblées présidait une cérémonie similaire, Zacharie PEREVET prenait à son tour le témoin pour lancer la phase décisive de ce chantier qui viendra sans doute renforcer l'action du Gouvernement en matière de formation professionnelle au Cameroun.

Pose de la première pierre à Limbé

Comme à Sangmélima le 27 avril 2012, tous les records de participations étaient battus : Autorités administratives, traditionnelles, religieuses, élus locaux et partis politiques n'avaient ménagé aucun effort pour rehausser par leur présence active et massive cette cérémonie, symbole d'une adhésion inconditionnelle à la politique des grandes réalisations prônées par le chef de l'Etat. Compte tenu de l'envergure annoncée de ces structures de formation qui se veulent futuristes, la joie et la reconnaissance des populations étaient amplement justifiée. Le centre de Limbé à l'ouverture en 2014 doit former près de 500 jeunes camerounais dans 08 spécialités adaptées à son environnement socioéconomique : la soudure, la mécanique automobile, la bureautique, la menuiserie avec un accent particulier sur l'hôtellerie et le tourisme qui se présente comme la filière leader, d'ou la construction de un hôtel d'application parmi les équipements.

Douala dans sa qualité de ville portuaire, va concerner les métiers de l'industrie, de la chaudronnerie et des services dans 11 spécialités pour une capacité de 660 apprenants par an.

Guy A. ETOUNDI

Vous êtes ici : Construction de trois centres de formation d'excellence Centres de formation professionnelle d’excellence : pose des premières pierres à Limbé et Douala