DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

BIENTÔT UN CENTRE DE FORMATION AUX MÉTIERS À NANGA-EBOKO

DSC 8918 min

            La cérémonie de pose de la 1ère pierre pour la construction dudit CFM, fruit de la coopération bilatérale Cameroun/Autriche dans le domaine de l’emploi a eu lieu le vendredi 14 septembre  2018, sous la présidence du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Zacharie Pérevet, représentant du Premier Ministre Chef du Gouvernement,  qu’entouraient pour la circonstance, le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale, le Ministre des Sports et de l’Education Physique, le représentant du Gouverneur de la région du Centre, ainsi qu’un important parterre de personnalités.

 

 

            Nanga-Eboko, capitale du département de la Haute-Sanaga va en guerre contre le chômage. C’est à la faveur de la cérémonie de pose de la première pierre de son futur Centre de Formation aux Métiers qui a eu lieu le 14 septembre 2018. Il était 11 heures lorsque l’hymne national de la république camerounaise a retenti sur la grande place des fêtes de Nanga-Eboko,  lieu de la cérémonie. Cette place était noire de monde et de tout ce que la ville et le département comptent d’autorités administratives, traditionnelles et religieuses. La cérémonie s’est déroulée en deux temps forts. D’abord, les allocutions. Ce chapitre a été ouvert par le maire de la commune de Nanga -Eboko qui a remercié le chef de l’Etat pour avoir choisi sa ville comme point de départ de la lutte contre le chômage dans le département de la Haute-Sanaga et partant, de toute la région du Centre. Le deuxième arrêt était la présentation du processus de mise en place du projet. Ladite présentation a été faite par le Dr. Esseck David,  Coordonnateur  de l’Unité de Coordination et de Suivi du Projet. 

            Il ressort de son propos que l’ouvrage sera bâti sur 3000 m2  de superficie. Le tout sur l’ancien site de la SAR/SM de Nanga-Eboko qui opèrera ainsi sa mue. Après son inauguration, il formera des apprenants dans les métiers de la chaîne du bois, en mécanique automobile, soudure, fabrication mécanique, réparation des engins agricoles, mais aussi aux métiers des Technologies de l’Information et de la Communication et à la plomberie. Un énorme chantier que devra rendre effectif l’entreprise Kuhn International Project en 18 mois. La séquence discursive s’est achevée par le discours du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Monsieur Zacharie Pérevet, représentant le Premier Ministre Chef du Gouvernement qui a tout d’abord «  magnifier une fois de plus la constante sollicitude du Chef de l’Etat à l’égard des jeunes en général et des jeunes de la Haute-Sanaga en particulier, sollicitude portée à travers ce projet par Madame Chantal BIYA, Première Dame du Cameroun ».

            Le MINEFOP a également saisi « l’occasion pour remercier Monsieur le Maire de la Communauté  de Nanga-Eboko pour les mots aimables prononcés à son endroit et à la délégation qui l’accompagne et ses sincères félicitations  à l’ensemble des experts pour le travail abattu dans la finalisation des travaux préalables à cette importante cérémonie ». Le MINEFOP a salué la coopération et la qualité des relations qu’entretient le Cameroun avec l’Autriche ce pays ami, laquelle à permis le 11 septembre 2017, la signature du « SUPPLY CONTRACT », avec la Raiffeissen Bank International d’Autriche, pour un prêt concessionnel destiné à la Construction, la Réhabilitation et l’Equipement d’un Centre de Formation Professionnelle de Nanga-Eboko d’un montant global de 5 000 000 Euros soit 3 279 785 000 Francs CFA .

            Il  a  souligné que cette cérémonie de pose de la 1ère pierre était  la 7ème du genre, en matière de formation professionnelle, après celles de Sangmelima, Limbé et Douala en mai 2012 ; Nkongsamba en 2015 ; Bandjoun en 2017 ; Ebebda en 2018 pour la construction des structures de formation professionnelle. A travers le présent projet, le Gouvernement de la République réaffirme son engagement à œuvrer pour la mise en œuvre de la stratégie de développement du capital humain ; pour un Cameroun Emergent d’ici à 2035.

            Après ce discours, l’acte 2 de cette cérémonie, et qui en a sans nul doute constitué le point d’orgue a été la pose effective de la première du Centre de Formation aux Métiers de Nanga-Eboko par le MINEFOP au nom du Premier Ministre Chef du Gouvernement. Avec ce geste fort, c’est l’aube d’une ère nouvelle pour le développement de la formation professionnelle qui s’est levée sur la ville et le département de la Haute-Sanaga en général.

Urbain Claude NLATE